À propos de l’incontinence

Environ trois millions de personnes souffrent d’incontinence au Royaume-Uni. Selon les prévisions, ce chiffre devrait exploser au cours des 40 prochaines années. Les problèmes vésicaux peuvent toucher des hommes et des femmes de tous les âges. Ce sujet qui demeure malheureusement tabou n’est pas abordé aussi ouvertement qu’il devrait l’être, surtout si l’on considère le nombre de personnes affectées par des symptômes d’incontinence. Vous êtes loin d’être seul ...

Les schémas normaux de la miction sont difficiles à définir et varient selon les personnes. On considère généralement qu’un adulte normal urine toutes les trois à cinq heures au cours d’une journée.

Types d’incontinence urinaire

Incontinence urinaire à l’effort

Fuite involontaire d’urine associée à un effort physique, un éternuement ou un épisode de toux.

Incontinence urinaire d’urgence

Fuite involontaire d’urine accompagnée par ou immédiatement précédée d’une urgence mictionnelle.

Incontinence urinaire mixte

Fuite involontaire d’urine associée à la fois à l’urgence et à un effort physique, un éternuement ou un épisode de toux.

Incontinence par regorgement

Cause de rétention urinaire chronique. Les symptômes sont généralement semblables à ceux de l’incontinence à l’effort et de l’incontinence d’urgence, auxquels s’ajoute une sensation de vidange vésicale incomplète.

Incontinence fonctionnelle

Facteurs qui affectent la capacité d’une personne à se rendre aux toilettes à temps, par ex. mobilité réduite, manque de dextérité et facteurs environnementaux comme l’absence de toilettes.

Incontinence passive/Incontinence réflexe

Perte involontaire d’urine de manière inopinée.